23 oct. 2019

L'adoption de notre Shiba Inu

meiko-the-shiba-inu
Pour ceux qui me suivent sur Instagram et ceux qui me connaissent personnellement, vous n'avez pas pu louper l'arrivée d'un petit bébé dans notre famille. Une petite Shiba Inu, que nous avons appelée Meïko. Nous sommes complètement gaga de sa petite bouille. Bien sûr, prendre un chien est une vraie responsabilité et requiert du temps et de l'énergie. Pour ceux qui ne veulent pas lire, toutes les photos sont à la fin de l'article ;)

Avoir un chien, une décision mûrie

Pour ceux qui lisent le blog depuis ces débuts, je vous dévoilais déjà cette envie d'avoir un chien à la maison (C'était dans cet article 24 ans et des rêves si grands). Avec mon chéri, c'était une envie commune d'adopter un chien, cela a toujours fait partie de notre conception de la famille et après tout, le chien est le meilleur ami de l'homme. Amoureux de la culture asiatique, nous avons flashé sur le Shiba Inu, un chien d'origine japonaise, très intelligent et fidèle. 

Au début de notre relation, nous avons voulu attendre avant de sauter le pas. Incertains sur nos emplois du temps, nous déménagions environ tous les trois ans et souhaitions un environnement stable pour accueillir un chiot. Et en 2018, tous nos projets se sont débloqués. Nous avons décroché nos CDI, nous avons trouvé un terrain pour construire notre maison (peut-être que cela fera l'objet d'un prochain article), nous nous sommes fiancés et nous sommes partis au Japon. C'était donc le bon moment pour prendre un chien. 

Nous avons effectué sur des recherches sur Internet (tout bêtement en tapant élevage shiba inu), puis nous avons sélectionné des élevages selon deux critères : un qui soit assez proche (dans un périmètre de 2/3 heures autour de chez nous) et qui soit exclusivement dédié aux Shiba Inu. Pour ce premier chien, nous étions rassurés de le choisir dans un élevage, nous voulions connaître son passé et écrire son histoire avec lui, c'est un également un gage de qualité pour un chien de cette race, nous voulions être sûrs qu'il soit inscrit au LOF et qu'il soit en bonne santé. 

Nous avons pris rendez-vous pour visiter les lieux. C'était essentiel pour nous de pouvoir nous déplacer sur place et découvrir les conditions d'élevage. Nous avons trouvé une dizaine de chiens, tous heureux et en bonne santé, qui profitaient d'une grande maison et d'un bel extérieur. Nous avons beaucoup échangé avec l'éleveuse et à la fin de la journée, nous nous sommes positionnés pour réserver un petit chiot sur une portée prévue pour le printemps 2019.

Une bonne dose de patience

Cependant, tout ne s'est pas passé comme prévu. Nous avions prévu d'attendre longtemps, puisque nous avons fait notre réservation au mois de septembre 2018 et que la portée ne devait naître qu'en avril/mai 2019. Nous étions impatients d'avoir des nouvelles régulièrement : une fois que la saillie serait faite, la confirmation que cela ait fonctionné, etc. Mais nous avons dû relancer plusieurs fois. Dans ces moments-là, nous nous sommes mis un peu à douter, est-ce que nous avions fait le bon choix ? 

Ce qu'il s'est passé : c'est que la chienne avait des signes de chaleurs, mais la propriétaire n'était pas sûre qu'elle soit tombée enceinte, et finalement, quand les chiots sont nés, elle ne nous a pas averti, car aucun ne correspondait à nos critères, à savoir un mâle de couleur sésame. Nous sommes donc revenus sur notre demande, nous souhaitions bien un mâle, peu importe la couleur et c'est ainsi que nous étions positionnés sur une nouvelle portée prévue pour l'été.


En juillet 2019, nous recevons le message si espéré. Les chiots sont nés. Cinq au total. Un seul mâle. Déjà réservé. Après une petite hésitation, on opte finalement pour une femelle. Dans le lot, une dont le pelage est entre le roux et le sésame. C'est elle que nous choisissons. Avant de la récupérer, nous avons pu la voir plusieurs fois aussi bien en photos et vidéos qu'en vrai.

L'arrivée de Meïko à la maison et ses premières semaines 

Le jour-même où nous sommes allés la récupérer, nous sommes venus avec un petit plaid et des sacs à crotte. En plus des papiers, l'éleveuse nous a remis le kit du chiot avec des croquettes et des jouets. Une fois dans nos bras, elle ne bougeait plus.

Il a fallu compter 3/4 jours pour que le lien se crée, qu'elle ne pleure plus la nuit et se sente chez elle ainsi que pour prendre ses nouveaux repères. Si vous adoptez un chien, je vous conseille de dormir dans la même pièce que lui au moins les deux premières nuits. Il ne faut pas oublier que ce petit bébé vient d'être séparé de sa mère, de ses frères et sœurs, qu'il change de maison, de propriétaires... cela fait beaucoup de changement. 

Nous qui voulions un mâle car nous avions lu que les femelles étaient plus craintives et moins sociables, on peut le dire, nous nous étions trompés et que Meïko est exactement celle qui nous fallait. Elle est très observatrice et ne se laisse pas approcher par n'importe qui, mais, elle est très joueuse et câline envers les personnes en qui elle a confiance et qu'elle reconnaît. Elle s'adapte très vite et est très intelligente. C'est incroyable comme elle grandit rapidement... ! Néanmoins, en grandissant elle devient de plus en plus obéissante, malgré ses petits caprices de Shiba... Il faut préciser que le Shiba est un chien primitif (je vous renvoie à cet article qui détaille mieux les caractéristiques de ce type de chien).
Comme le disent les Japonais, le shiba est : « un quart chien, un quart homme, un quart chat et un dernier quart singe » soit fidèle, intelligent, indépendant et joueur.

Ses journées se résument à : dormir, quémander à manger, manger, jouer, se balader, apprendre de nouveaux tours, se faire caresser, mordiller tout ce qui traine... et embêter sa sœur Yoshi ! La bonne nouvelle c'est que nos meilleurs amis ont adopté sa sœur (issue de la même portée), de couleur noire et feu, et qu'elles peuvent voir se voir très souvent. 
Son compte Instagram : yoshiba_inu_
Il est important pour un chien qu'il découvre le plus de choses possibles avant ses 6 mois (afin que ce soit acquis pour lui et qu'il n'en ait pas peur) et c'est pour cela qu'il faut le sociabiliser avec un grand nombre de chiens, d'autres animaux, différents environnements et une multitude de bruits.

Notre rôle de parent



Il ne faut pas oublier qu'avoir un chien, c'est une vraie responsabilité. Il faut surveiller ce qu'elle mange, la consoler pour ne pas qu'elle pleure la nuit, veiller à ce qu'elle ne se blesse pas, lui proposer des activités pour qu'elle s'épanouisse, lui faire rencontrer d'autres chiens et des humains de toutes tailles, lui consacrer du temps pour son éducation et pour jouer.

Petit point à ne pas négliger, avoir un chien nécessite un investissement. Pour un shiba LOF, il faut compter entre 1500 et 2000 euros. Ensuite, il faut s'équiper pour les sorties et pour son temps à la maison : panier, sac à crottes, gamelles, alimentation, laisse, collier, jouets, etc. Bien sûr, pour la première année, il y a de nombreux frais vétérinaires à engager pour les nombreux vaccins.

Depuis que Meïko fait partie de nos vies, je me suis découverte une autre facette de moi, un petit côté maman. Des petites angoisses qui surgissent de temps à autre tellement je veux qu'elle soit heureuse et en bonne santé. J'ai découvert à quel point avoir un chien dans sa vie est chaque jour un vrai bonheur et une avalanche d'amour. Il ne faut pas oublier que c'est un engagement sur plusieurs années et que c'est une décision à ne pas prendre à la légère. Prenez le temps de réfléchir pour être certains d'être prêts à vous investir (votre temps, votre argent, votre énergie, votre amour...). Renseignez vous au maximum auprès d'autres propriétaires, sur des forums, d'éducateurs, d'éleveurs, de la SPA, sur la race qui pourrait vous convenir et sur l'éducation en général pour un chien.
Ps : non, Meïko ne m'a jamais pété dessus.. 

Meïko

shiba-renard
black-and-sesame-shiba
shiba-inu

Pour suivre les aventures de Meïko sur Instagram : azn_meiko

Adoption-Shiba-Inu

Estelle


Vous avez des animaux de compagnie ?

SHARE:

6 commentaires

  1. Quelle bouille d'amour! On dirait un petit lion... nous avons 5 chiens nous c'est tellement de bonheur! (Mon chéri est éducateur canin et nous faisons un élevage familial de bergers).
    Je vois que vous êtes au top à travers tous les conseils et infos de ton post, bravo ! Votre petite a trouvé de supers parents... je siis surprise de lire que l'éleveur vous avait un peu zappé et s'est contenté dans un premier temps de vous laisser choisir un chiot sur critère physique, il y a tellement plus d'intérêt à choisir selon caractère du chien - surtout pour ce type de races comme tu le dis bien.

    À bientôt et des caresses à Meiko :)

    Sabine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me lasse pas de la regarder *-*
      oh super ! ça doit être la folie tous les jours.
      Merci ça me fait plaisir, on apprend sur le tas.
      Oui effectivement, après plus de recherche, on aurait aimé choisir un chien selon son caractère, mais heureusement nous sommes bien tombés.
      à très vite

      Supprimer
  2. Bienvenue à cette boule de poils ☺️ Ça fait treize ans qu'une Golden retriever partage notre vie et c'est un pur bonheur 🥰

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je ne me verrais plus sans un chien à présent, c'est tellement de bonheur et d'amour.

      Supprimer
  3. Oh comme elle est jolie !! Bienvenue à Meïko !!

    RépondreSupprimer

© Black Pivoine
Blogger Designs by pipdig