24 janv. 2019

Ces mauvaises habitudes alimentaires à supprimer

habitudes-alimentaires
On sait tous dit au moins une fois qu'il était temps de reprendre une alimentation saine. Cette préoccupation de "mieux manger" se focalise surtout sur le contenu de nos assiettes, mais rarement sur notre comportement à table. Avec nos modes de vie actuels, il est parfois difficile de s'adapter, pourtant il y a de mauvaises habitudes alimentaires, faciles à supprimer, pour mieux manger.

Manger trop vite

Personnellement, cette habitude, de manger trop vite est apparue depuis le collège, quand je me dépêchais de manger pour ne pas être la dernière à table. Avec l'entrée dans la vie active, cette mauvaise habitude a persisté. La majorité des personnes mangent rapidement pendant leur pause repas afin de profiter du reste du temps pour se détendre. Ce qui ne va pas, c'est que le cerveau a déjà besoin de 20 minutes pour envoyer un signal de satiété à notre corps. En mangeant trop vite, notre cerveau ne comprend pas que nous avons assez mangé et va en redemander... 

Pour manger plus lentement, il faut prendre le temps de mâcher. Par exemple, tu peux choisir de compter 10 secondes par bouchée. Il est également impératif de poser sa fourchette entre chaque bouchée. En plus, manger lentement permettra d'améliorer la digestion. 

Manger devant des écrans

Notre cerveau a besoin de se concentrer sur une activité à la fois pour mieux la comprendre. Les écrans (télévision, tablette, smartphone...) captent notre attention et détournent nos sens. Résultat, alors que notre estomac est plein et tente d'envoyer le fameux signal de satiété à notre cerveau, ce dernier ne le capte pas, car la communication est brouillée. Même nos sens sont perturbés, du fait que l'on mange presque machinalement sans que l'on puisse analyser les goûts. Alors, on dit au revoir à Netflix et on privilégie sa santé !

Négliger le contenant


vaisselle-bleue-mieux-manger
.
.
C'est sûrement la mauvaise habitude la plus étrange à supprimer...  Car oui, il fallait penser que la vaisselle peut influencer notre appétit. C'est une étude très sérieuse publiée dans la revue américaine Journal of Constumer Research. Elle met en avant 2 choses : ne plus négliger la taille et la couleur de notre vaisselle. 
.

Premièrement, plus l'assiette est grande, plus on serait amené à se servir en grande quantité. Donc, opter pour des petits contenants permet de donner l’illusion que l'assiette est bien remplie.





Deuxièmement, il faut jouer sur les contrastes. Plus il y a de contraste entre les aliments et l'assiette, et moins on se sert copieusement. Cette théorie des contrastes privilégie la vaisselle bleue : c'est une couleur vive qui permet de mieux voir la nourriture et surtout qui est inhabituelle pour un aliment. Mieux voir ce que contient son assiette permet de prendre conscience de la quantité avalée.





Grignoter entre les repas

Évidemment, il n'est pas conseillé de grignoter entre les repas. Pourtant, il peut arriver d'avoir faim au cours de la journée. Dans ce cas-là, il faut privilégier une collation. En dehors du fait que ces deux prises alimentaires se prennent en dehors des repas principaux, la différence entre le grignotage et la collation est subtile. Le grignotage, c'est manger sans écouter ses sensations et finalement sans avoir faim, tandis que la collation répond à ce besoin. Savoir identifier sa faim est très important, elle se manifeste sous diverses formes propres à chacun : mal de tête, fatigue, gargouillis, salivation...

Pour choisir la bonne collation, il faut privilégier les pommes, les fruits secs, les noix ou encore le chocolat noir (avec au moins 70 % de cacao). Et le petit truc pour ne pas craquer, c'est de ne pas faire les courses le ventre vide et ne rien acheter qui deviendrait du grignotage !

Pour les petit(e)s gourmand(e)s : 10 débats culinaires !

Autres petits trucs ?
-
Évidemment boire de l'eau pour s'hydrater et éliminer les toxines.
- Ne pas sauter de repas.
- Ni se restreindre, ni se gaver.
- Pratiquer une activité physique régulière.





4 mauvaises habitudes alimentaires à supprimer

Estelle

SHARE:

4 commentaires

  1. J'en cumule deux, c'est déjà trop aha....
    En revanche je n'avais pas du tout idée que la vaisselle tenait un rôle si important !

    RépondreSupprimer
  2. Je cumulais les 4 avant d'avoir un déclic que ça n'allait pas !
    Et oui c'est étonnant ^^

    RépondreSupprimer
  3. Hello !

    Décidément, je cumule presque tout ce qu'il ne faut pas haha. Je pense faire des efforts sur le fait de ne pas grignoter entre les repas. Sinon, j'aime assez manger à ma faim (et donc quand mon corps le demande). Ca m'évite de "trop manger" ou de ne pas manger du tout.
    Quand on se pose, on se rend compte que tout vient du cerveau qu'on a entraîné à "manger" un peu trop lol.

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      S'en rendre compte c'est plutôt un bon départ.
      Oui le cerveau est vraiment important !
      xoxo

      Supprimer

© Black Pivoine
Blogger Designs by pipdig